Prothèse myoélectrique

Prothèse myoélectrique2018-07-20T11:03:31+00:00

Les prothèses myoélectriques

Les prothèses myoélectriques fonctionnent grâce aux contractions musculaires contrôlées du patient.

Prothèses myoélectriques : principe de fonctionnement

Des électrodes fixées dans l’emboîture sont au contact de la peau. Elles captent les signaux musculaires qui sont envoyés à un moteur placé dans la main. Le moteur se met en action grâce à l’énergie fournie par une pile, déclenchant ainsi l’ouverture et la fermeture de la main. Aucune chirurgie n’est nécessaire.

Pour un fonctionnement optimal de la prothèse, le choix du positionnement des électrodes est primordial.

Nous utilisons le testeur MyoBoy qui permet de visualiser sur un écran d’ordinateur une représentation des contractions musculaires, mais aussi de simuler les différents types de mains myoélectriques.
On peut ainsi valider le point où le muscle est le plus efficace pour activer le fonctionnement de la main : le point moteur.

Dans certains cas, l’impulsion musculaire est trop faible ou inexistante ; le seuil de déclenchement pour faire fonctionner une prothèse ne sera pas atteint. Dans ce cas, d’autres solutions techniques peuvent être proposées pour la réalisation de la prothèse.

Le testeur est aussi utilisé dans les centres de rééducation pour l’entrainement des patients, dans le but d’acquérir un meilleur contrôle de la main.

L’emboîture des prothèses d’avant-bras est basée sur les mêmes principes d’accrochage que pour une prothèse classique : avec une pince sus-épicondylienne au-dessus des os du coude ; il en est de même pour les prothèses de bras qui sont maintenues grâce à une sangle-harnais.

Les prothèses myoélectriques sont adaptées aux patients qui souhaitent jouir d’une vie parfaitement autonome. A la fois esthétiques et fonctionnelles, ce type de prothèses permet de réaliser des tâches délicates, comme de saisir des objets, ou encore de gérer les mouvements du poignet et du coude, mais également d’assurer la fonction de préhension.

Le fonctionnement des prothèses myoélectriques repose sur des électrodes basées à l’intérieur de l’emboîture. C’est la contraction des muscles qui créé une tension électrique au contact de la peau et qui amplifie et transfère les signaux correspondants, permettant la mise en mouvement de la prothèse.

Rééducation et entraînement sont nécessaires pour assurer une bonne commande de la prothèse.

A noter que des combinaisons entre les différents types de prothèses sont envisageables, par exemple, en fonction de la demande du patient, il est possible de combiner à la fois un modèle de main myoélectrique et un coude mécanique, et que des modèles spéciaux pour les enfants sont possibles.

Les Prothèses Myoélectriques Chabloz

Notre savoir faire associé aux nouvelles technologies nous permet de réaliser et adapter des prothèses myoélectriques à tous types de patients.

Une bonne adaptation de la prothèse est avant tout dûe à une bonne emboîture.

Deux types d’emboitures peuvent être fabriquées pour des prothèses myoélectriques :

  • Emboîture simple (sans manchon) :
    Pour les prothèses d’avant-bras, les bords de l’emboîture doivent se resserrer pour pincer le bras aux dessus des épicondyles (du coude) et assurer le maintien de la prothèse.
    Pour les prothèses de bras, on devra utiliser un système de sangles-harnais fixé à la prothèse, passant sous le bras opposé et dans le dos.
    Les emboîtures peuvent êtres confectionnés en résines ou en matériaux plastiques semi souples.

Les nouveaux matériaux développés pour la fabrication des emboîtures nous permettent aujourd’hui d’inclure la technologie du silicone pour gagner en confort et en maintien.

  • Emboîture avec manchon silicone :
    Nous appliquons au membre supérieur notre savoir-faire acquis pour la réalisation de manchons silicones en membre inférieur.
    Le manchon silicone tramé à fixation terminale, confectionné sur moulage, est déroulé sur la peau. Il ne reste alors plus qu’à enfiler la prothèse. Elle est maintenue grâce à un verrou fixé à l’intérieur de l’emboîture. (Un bouton de déverrouillage est accessible à l’extérieur, à fleur de la prothèse, pour pouvoir la quitter).

Il existe aussi des manchons silicones préfabriqués qui fonctionnent avec le même principe. Le choix entre les deux types de manchons se fera en fonction de la morphologie du moignon.
Ce système de fixation est possible aussi bien pour les prothèses de bras que d’avant-bras.
Pour les prothèses d’avant-bras, ce type d’accrochage permet d’avoir une contrainte fortement diminuée aux dessus des épicondyles (au-dessus du coude). Pour les prothèses de bras, il permet souvent de supprimer le harnais de maintien.

Chabloz Orthopédie est habilité à équiper toutes les prothèses myoélectriques actuellement sur le marché:

Main myoélectrique :

Dans le cas d’amputations longues ou de désarticulation du poignet, des mains dites “transcarpiennes” sont utilisées.

Pince étau :

Ces mains peuvent être associées à des poignets:

  • Poignet Myo Wrist

C’est une articulation mécanique de poignet sur laquelle se fixe une main myoélectrique  transcarpienne. Elle permet de maintenir bloquée l’articulation du poignet dans différentes angulations.

  • Moteur de pronosupination

Moteur de rotation commandé myoélectriquement (grâce aux impulsions musculaires captées par les électrodes). Il permet d’ajuster la position de la main en rotation. Il peut être proposé selon le niveau d’amputation.

Dans le cas d’amputations de bras, ces mains et poignets sont associés à des coudes:

  • 12K50 (Ottobock)
  • 12K100 (Ottobock)

Tarifs et prise en charge

S’il est référencé auprès de la LPPR Titre 2 chapitre 7 (Liste des Produits et Prestations Remboursables), le paiement d’une prothèse myoélectrique est entièrement pris en charge par la sécurité sociale.

Pour cela il faut impérativement une ordonnance spéciale grand appareillage (CERFA…) réalisée par un médecin spécialiste (Pédiatres, Rhumatologues, MPR, chirurgien orthopédique, neuro-chirurgien…)

Liste de mains prises en charge :

  • Michelangelo (Ottobock) : une seule prothèse prise en charge quelque soit l’utilisation.
  • Sensor Speed (Ottobock) : 2 prothèses peuvent être remboursées si le patient travaille avec sa prothèse.
  • I-Limb ultra (Touch Bionics) : Cette main bénéficie d’un remboursement complet par la sécurité sociale après une validation d’un test de 4 semaines avec une prise en charge en service de rééducation spécialisée.
    Une seule prothèse myoélectrique prise en charge, quelle que soit l’utilisation.
  • I-digits (Touch Bionics) : Une seule prothèse myoélectrique prise en charge, quelleque soit l’utilisation.
    Main électrique 2000 pour enfants (Ottobock)
  • Greifer (Ottobock) : Cette pince est prise en charge et peut être remboursée en adjonction d’une autre prothèse myoélectrique (par exemple : 1 michelangelo + 1 Greifer)

Liste de mains non prises en charge (non exhaustif):

  • I-Limb quantum (Touch Bionics)
  • I-digits quantum (Touch Bionics)
  • Axon Hook (Ottobock)
  • Bebionic (Ottobock)

Les poignets pour prothèses myoélectriques sont pris en charge par la sécurité sociale.

Le coude 12K50 (Ottobock) est pris en charge.
Le coude 12K100 (Ottobock) n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

Si vous souhaitez obtenir un devis pour les appareillages non pris en charge, veuillez contacter l’orthoprothésiste Chabloz Orthopédie le plus proche de chez vous.

Comment puis-je nettoyer ma prothèse myoélectrique puisqu’elle ne doit pas être mouillée ?

Le plus simple est d’utiliser quotidiennement une lingette corporelle désinfectante pour éviter toute imprégnation d’odeur. Cette lingette peut même être passée sur les électrodes pour enlever la pellicule grasse qui peut s’installer avec le temps et diminuer les contacts. Vous pouvez aussi utiliser un chiffon humide imprégné (mais pas trempé !) de gel hydroalcoolique qui aura également une action désinfectante.

J’aimerai faire des travaux/activités sportives avec ma prothèse myoélectrique, y a-t-il des contre indications ?

En effet, le système ne peut en aucun cas être dans l’eau ou en milieu humide. De plus, les mains myoélectriques ne sont pas faites pour supporter les chocs violents et les vibrations. Il est conseillé dans ce cas, d’échanger votre main par un outil de travail de type pince étau plus résistante (greifer / hook) compatible avec votre prise de poignet. Cet outil n’est toujours pas compatible avec l’eau !

Pour les activités sportives, de loisirs ou professionnelles spécifiques, il peut être intéressant de discuter avec votre prothésiste de vos différents projets de vie, pour concevoir la solution prothétique la plus adaptée à vos besoins et votre niveau d’amputation. Envisager une prothèse mécanique plus efficace permettra de préserver la durée de vie de votre prothèse myoélectrique.

Ma prothèse semble cassée, que puis-je faire ?

Contactez votre prothésiste pour lui expliquer la situation, il pourra vous donner des premières indications par téléphone. Mais n’essayez en aucun cas de démonter votre prothèse vous même, cela provoquerait une annulation de la garantie.

Une information ? Une demande ?

N'hésitez pas à nous contacter.
non dapibus vel, sed quis quis, sem,