Prothèse mécanique

Prothèse mécanique2018-07-20T11:03:23+00:00

Les prothèses mécaniques

Principe de fonctionnement

Les prothèses mécaniques sont adaptées pour les patients souhaitant être autonomes dans les tâches du quotidien, ou encore pour effectuer des travaux physiques nécessitant de la force ou d’être capable d’effectuer des prises spécifiques.

Les prothèses mécaniques sont généralement composées de plusieurs outils interchangeables tels que des mains, des crochets ou des pinces, etc.

La commande d’une prothèse de bras mécanique est commandée grâce à un système de câblage relié à l’épaule opposée. L’ouverture et la fermeture de la main ou de l’outil, la flexion de l’avant-bras et le verrouillage / déverrouillage du coude sont actionnés directement par le système de câblage.

La maîtrise du fonctionnement et de la commande des prothèses mécaniques nécessitent à la fois rééducation et entraînement

Composants

  • La main articulée est recouverte d’un gant en PVC.
  • Un grand nombre d’outils et d’adaptations existent, répondant chacun à une activité spécifique.
  • Pour les prothèses de bras, on pourra les réaliser avec ou sans coude.
  • Suivant le type de coude, le verrouillage se fait soit de façon manuelle (bouton poussoir ou cordelette activés par la main opposée) soit par un système de câble relié à l’épaule opposée.

Types de fixation
Le moyen de fixation de l’emboîture sur le moignon dépend du choix des outils terminaux. Se référer au paragraphe « moyen de fixation des prothèses esthétiques »

Les prothèses mécaniques Chabloz

Chez Chabloz Orthopédie nous réalisons tous types de prothèses mécaniques pour des applications diverses et variées.

Une bonne adaptation de la prothèse est avant tout dûe à une bonne emboîture.

Deux types d’emboîtures peuvent être fabriquées pour des prothèses mécaniques :

  • Emboîture simple (sans manchon) :
    • Pour les prothèses d’avant-bras, les bords de l’emboîture doivent se resserrer pour pincer le bras aux dessus des épicondyles (du coude) et assurer le maintien de la prothèse.
    • Pour les prothèses de bras, on devra utiliser un système de sangles-harnais fixé à la prothèse, passant sous le bras opposé et dans le dos.
      Les emboîtures peuvent êtres confectionnées en résines ou en matériaux plastiques semi souples.

Les nouveaux matériaux développés pour la fabrication des emboîtures nous permettent aujourd’hui d’inclure la technologie du silicone pour gagner en confort et en maintien.

  • Emboîture avec manchon silicone :
    • Nous appliquons au membre supérieur notre savoir-faire acquis pour la réalisation de manchons silicones en membre inférieur.
    • Le manchon silicone tramé à fixation terminale, confectionné sur moulage, est déroulé sur la peau. Il ne reste alors plus qu’à enfiler la prothèse. Elle est maintenue grâce à un verrou fixé à l’intérieur de l’emboîture. (Un bouton de déverrouillage est accessible à l’extérieur, à fleur de la prothèse, pour pouvoir la quitter).

Il existe aussi des manchons silicones préfabriqués qui fonctionnent avec le même principe. Le choix entre les deux types de manchons se fera en fonction de la morphologie du moignon. Ce système de fixation est possible aussi bien pour les prothèses de bras que d’avant-bras.

  • Pour les prothèses d’avant-bras, ce type d’accrochage permet d’avoir une contrainte fortement diminuée aux dessus des épicondyles (au-dessus du coude).
  • Pour les prothèses de bras il permet souvent de supprimer le harnais de maintien.

Les accrochages terminaux peuvent être standards, commandés chez un fournisseur, ou bien totalement sur mesure, fabriqués en interne dans le but de répondre précisément à une demande particulière :

  • Adaptation pour couverts
  • Adaptation pour instruments de musique
  • Adaptation pour des sports (vélo, musculation…)
  • Adaptation d’un outil professionnel

Nous sommes équipés d’une imprimante 3D dernière génération qui nous permet de créer des adaptations et outils spécifiques à la demande. Notre équipe d’ingénieurs en recherche et développement est disponible pour l’étude de projet en membres supérieurs.

Coût et prise en charge

S’il est référencé auprès de la LPPR Titre 2 chapitre 7 (Liste des Produits et Prestations Remboursables), le paiement d’une prothèse mécanique est entièrement pris en charge par la sécurité sociale.

Pour cela il faut impérativement une ordonnance spéciale grand appareillage (CERFA…) réalisée par un médecin spécialiste (Pédiatres, Rhumatologues, MPR, chirurgien orthopédique, neuro-chirurgien…)

Pour de rares cas hors LPPR, il est possible de réaliser des demandes de prise en charge exceptionnelle sur devis.

Mon manchon silicone est abîmé, a pris une odeur désagréable qui ne part pas, que puis-je faire ?

Pour conserver une bonne hygiène, il est conseillé de demander un remplacement de son manchon silicone tous les 6 mois environ en cas de port quotidien de votre prothèse. L’entretien de votre manchon silicone doit être quotidien, à laver au savon neutre et bien rincer à l’eau claire. Le laisser sécher ou le tamponner avec un chiffon doux si vous devez le remettre immédiatement, éviter les serviettes éponges qui peuvent laisser des fibres et provoquer des irritations de la peau. Votre manchon silicone n’est pas prévu pour être mis à la machine à laver ! Vous pouvez par contre le laisser tremper quelques heures dans une bassine d’eau avec de la lessive.

J’ai la peau qui me gratte / fait des petits points rouges, que se passe-t-il ?

Si vous portez un manchon silicone avec votre prothèse, il se peut qu’il soit usé, n’hésitez pas à demander l’avis de votre orthoprothésiste. S’il a plus de 6 mois, vous pouvez demander à le remplacer. Un nettoyage quotidien, ou après chaque port est indispensable. Les irritations de la peau ont des causes multiples. Il est conseillé de bien l’hydrater avec un lait corporel, à appliquer de préférence le soir quand vous n’aller plus porter votre prothèse, pour éviter tout phénomène de macération. Nous vous conseillons d’enlever votre prothèse 1 à 2 fois par jour pour tout sécher et laisser votre peau respirer, surtout en période de fortes chaleurs. La prothèse ne doit pas être portée la nuit. Si malgré toutes ces précautions les démangeaisons persistent, n’hésitez pas à poser la question à votre orthoprothésiste ou votre médecin.

Pourquoi as-je une petite ampoule au bout de mon moignon ?

Les ampoules (ou phlyctènes) se forment par frottement mécanique (comme dans une chaussure mal lacée ou mal adaptée). La plupart du temps cela vient de la manière de mettre votre manchon silicone. Il faut retourner entièrement le manchon en pinçant jusqu’au plongeur afin de maîtriser son orientation et d’avoir un plat qui permette de le dérouler sans enfermer de l’air entre la peau et le manchon (à noter que c’est l’air qui favorise la transpiration). Pour guérir rapidement, il faut bien laisser sécher la zone et porter le moins possible la prothèse.

Ma prothèse semble cassée, que puis-je faire ?

Contactez votre prothésiste pour lui expliquer la situation, il pourra vous donner des premières indications par téléphone. Mais n’essayez en aucun cas de démonter votre prothèse vous même, cela provoquerait une annulation de la garantie.

Une information ? Une demande ?

N'hésitez pas à nous contacter.
at elementum fringilla vel, tristique Aenean facilisis Curabitur libero neque. leo