Membre inférieur

MEMBRE INFÉRIEUR2018-07-23T16:43:40+00:00

Les Orthèses de membres inférieurs

Il faut différencier dans l’orthèse de membre inférieur 2 grandes familles :

  •        Les orthèses de posture qui ne répondent qu’à un objectif de traitement orthopédique souvent nocturne. Elles peuvent être appliquées en post-opératoire ou dans le cadre d’un traitement à court ou moyen terme.
  •        Les orthèses de marche qui permettent de compenser une incapacité du membre inférieur ou à accroître son rendement physiologique.

OI 59, OI 36, OI 39 … ces nomenclatures définissent le niveau d’appareillage de la hanche jusqu’aux orteils.

On retrouve :

  • Orthèse cruro-pédieuse (genou, cheville, pied)
  • Orthèse suro-pédieuse (cheville, pied)
  • Genouillère (genou)

Nos orthèses sont réalisées spécifiquement en fonction de l’effet désiré (correction, maintien besoins du patient…) en recherchant une fonctionnalité maximale pour un encombrement minimum. Et désormais la plupart du temps réalisées en carbone pré imprégnés. Sauf pour les appareils provisoires.

Les Orthèses de Marche

Les orthèses de marche permettent de compenser une incapacité du membre inférieur ou accroître son rendement physiologique.

En fonction du niveau d’aide nécessaire, différentes orthèses peuvent être proposées.

 

Les Orthèses de posture

Les orthèses de posture peuvent intervenir en complément de l’appareillage de marche pour obtenir ou conserver un gain d’amplitude articulaire.

Ces orthèses personnalisées existent sous de nombreuses versions afin d’obtenir une correction immédiate ou progressive suivant les pathologies à traiter. Elles peuvent être cruro-pédieuses ou suro-pédieuses, articulées ou non, toutes les combinaisons étant possibles du fait du grand choix en matière d’articulations et de matériaux.

Elles sont destinées à maintenir ou réduire les malformations et enraidissements en évitant les malpositions nocturnes grâce à un maintien contrôlé du genou, de la cheville et du pied.

Elles sont préconisées dans le cas de pathologies principalement d’origine neurologique ou congénitale entraînant des troubles orthopédiques et statiques.

Exemples de réalisations:

  • coussins d’abduction en mousse
  • orthèses cruro pédieuses
  • bottes de nuit, anti varus-équin
  • etc…

Depuis quelque mois, nous réalisons de plus en plus d’appareillage de posture en impression 3D, notamment les appareillages pédiatriques.

Tarifs et prise en charge

S’il est référencé auprès de la LPPR Titre 2 chapitre 7 (Liste des Produits et Prestations Remboursables), le paiement d’un appareillage pour membre inférieur est entièrement pris en charge par la sécurité sociale.

Pour cela il faut impérativement une ordonnance spéciale grand appareillage (CERFA…) réalisée par un médecin spécialiste (Pédiatres, Rhumatologues, MPR, chirurgien orthopédique, neuro-chirurgien…)

Pour de rares cas hors LPPR, il est possible de réaliser des demandes de prise en charge exceptionnelle sur devis.

Mon appareil peut-il être remis en état ?

Oui, avec une ordonnance de médecin généraliste ou spécialiste en respectant un délai d’usage de 6 mois, Chabloz Orthopédie peut réaliser une remise en état de votre appareil (capitonnage cuir ou textile, velcros…)

Nous vous conseillons de venir voir votre appareilleur tous les 6 mois pour une révision de l’appareillage et prévenir une éventuelle casse.

Comment entretenir un appareil imprimé en 3D ?

L’extérieur est nettoyable à l’eau claire ou à l’eau savonneuse.

Le capitonnage en tissu alcantara est lavable. Il faut pour cela enlever le tissu de l’appareil puis le laver à la main, le tissu doit ensuite sécher à l’air libre.

Mon appareil fait un bruit anormal, que faire ?

Prenez rapidement un rendez-vous avec votre orthoprothésiste référent. Il faudra peut-être contrôler la structure de l’appareillage ou graisser les articulation.

Une information ? Une demande ?

N'hésitez pas à nous contacter.
commodo Donec libero elit. ipsum porta. id Donec ut