Historique de l’usinage

L’usinage est un procédé de fabrication par enlèvement de matière mécanique.

En milieu industriel ce procédé est utilisé depuis le début du XXe siècle pour la fabrication de pièces mécaniques dans le milieu de l’aéronautique, automobile…

Dans l’orthopédie ce procédé est arrivé dans le même temps que l’ensemble des outils CFAO (Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur) au début des années 90 avec des machines traditionnelles (centres d’usinage), mais s’est réellement démocratisé seulement depuis quelques années grâce à l’évolution des outils d’usinage.

L’usinage chez Chabloz Orthopédie

Chabloz Orthopédie a été précurseur dans ce domaine en se dotant dès 2006 d’un centre d’usinage couramment appelé fraiseuse. Celle-ci étant utilisée dans un premier temps pour la fabrication de moules (positifs) de corsets.

Forte de son expérience dans le domaine, l’entreprise s’est dotée de moyens technologiques plus performants.

Elle a ainsi acquis dès 2010 une cellule robotisée 7 axes ou plus simplement robot 7 axes.

L’arrivée de ces nouveaux moyens a permis de repenser la conception des appareils.

Au-delà des outils, c’est un process global qui a été élaboré au sein de Chabloz Orthopédie avec une équipe pluridisciplinaire constituée d’experts dans les méthodes CFAO et d’orthoprothésistes.

La maitrise de ce process d’usinage multi-axe passe par des compétences en FAO (Fabrication Assistée par Ordinateur) et en méthodes d’usinage dans des matériaux spécifiques (Polyuréthane et Polyéthylène).

Au fil des années, l’entreprise a capitalisé un savoir-faire unique lui permettant de développer sans cesse des appareils innovants.

Actuellement l’entreprise dispose de :

  •         2 robots
  •         3 centres d’usinage

Les moules pour corsets, orthèses de membre inférieur et prothèses ainsi que les moules et mousses pour appareils de positionnement (corset-siège, verticalisateur, lit mousse sont réalisés à l’aide de ces outils.

Réalisé sur mesure, éventuellement en contact direct avec votre corps, l’entretien votre appareillage orthopédique est précieux et permet d’assurer la qualité de votre traitement et la durabilité de votre appareillage. Chaque appareillage disposant de pré-requis et de recommandations spécifiques, nous vous recommandons de vous rendre dans la section “Foire aux questions” du dispositif concerné. N’hésitez pas également à suivre les recommandations de votre orthoprothésiste.

Silicone

Les interfaces en silicone réalisées sur moulage sont apparues en 1985, présentés par ÖSSUR Kristinson, mais ont été malheureusement rapidement délaissés au profit des manchons standards moins compliqués à réaliser.

Chabloz Orthopédie a tout de même vu un intérêt majeur dans ces types d’interfaces en silicone sur moulage qui sont forcément mieux adaptés aux différents patients, car personnalisés.

Nous n’avons jamais cessé de les développer depuis les années 90, ce qui nous a permis d’acquérir une grande expertise et maîtrise de la conception à l’adaptation sur patient. Pour cela nous collaborons avec une entreprise spécialisée dans le développement de produits silicone à usage médical, afin d’apporter une évolution permanente à nos produits.

Ce type de réalisation demande une énorme rigueur que nous avons obtenu grâce à des process d’application et de fabrication précis.

Nous disposons d’une multitude de silicones différents (dureté shore, élasticité) ainsi que de trames textiles variables, afin de proposer une large gamme de manchons pour tout type d’amputation.

Ces manchons seront combinés à un accrochage proximal ou distal, selon le niveau d’amputation, l’activité ou les contraintes spécifiques des patients.

C’est grâce à ces matériaux et notre expertise que nous parvenons à satisfaire pleinement l’ensemble de nos patients et améliorons sans cesse leur prise en charge.

Carbone pré-imprégné

Ce matériau associé à une technique de mise en œuvre provient de l’industrie des composites (aviation, aérospatiale …).

Elle consiste à utiliser des fibres de carbone mais également d’aramide et de verre imprégnées de résine époxy que l’on dispose de façon à optimiser les propriétés mécaniques de l’appareil.

Nous utilisons cette technique depuis le début des années 2000 et nous continuons à la faire évoluer en collaboration avec des experts dans ce domaine.

Le choix de la qualité, de la quantité, et de la direction des fibres est primordial et permet d’optimiser la résistance et le poids des appareils. Contrairement aux techniques « classiques » d’injection, les épaisseurs, le poids et les déformations sont plus facilement maitrisables et reproductibles.

Ces composites sont utilisés pour la conception de tout type d’orthèses de membres inférieur ou supérieur avec ou sans articulation (releveur, tuteur, hélicoïdale, etc…), mais également pour la fabrication d’appareillage pour les sportifs (coque de ski de fond, coque de ski alpin adapté sur châssis, chaussure de ski sur moulage).

La mise en œuvre de ce type de matériaux demande une énorme rigueur combinée à des process de fabrication précis.

Tous nos protocoles de fabrication ont été élaborés en partenariat avec des professionnels des matériaux composites. Ce travail pluridisciplinaire nous a permis d’optimiser les performances de nos orthèses.

Cette méthode permet de réaliser des pièces déformables et solides avec de grandes propriétés d’élasticité. C’est cette partie que nous avons le plus fait évoluer ces dernières années.

Nous avons mis au point un process de mesure de force sur patient, afin de quantifier précisément la force nécessaire pour suppléer la fonction déficiente.

Les orthèses deviennent alors dynamiques.

Cette maitrise des matériaux combinée à notre expertise nous permet de satisfaire pleinement l’ensemble de nos patients et nous améliorons sans cesse leur prise en charge.

L’impression 3D est une technologie révolutionnaire qui permet de repousser les limites de conception d’appareillages orthopédiques.

Jusqu’à présent, les contraintes liées aux méthodes de fabrication par moules positifs et thermoformages limitaient la production des appareillages orthopédiques à une réalisation purement fonctionnelle, peu esthétique et souvent encombrante.

Après avoir adopté la CFAO (Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur) avec succès depuis plus de 10 ans, Chabloz Orthopédie se pose en précurseur de l’impression 3D en orthopédie, avec l’acquisition d’une imprimante de production.

Chabloz Orthopédie : 1ere entreprise d’orthopédie de France à se doter d’une impression 3D de production.

Désormais l’impression 3D offre à Chabloz Orthopédie des méthodes de réalisation d’appareillages à la pointe des dernières innovations technologiques.

La technologie HP Multi Jet fusion 4200 permet à Chabloz Orthopédie d’entrer dans l’ère de l’appareillage 4.0.

L’impression 3D complète ainsi le maillon manquant dans la chaîne de la CFAO en conciliant l’aspect fonctionnel et l’esthétisme.

De nombreux appareillages sont actuellement réalisés en impression 3D:

  • Casque de plagiocéphalie
  • Orthèse de membre supérieur
  • Orthèse de posture de membre inférieur
  • Esthétique tibiale

Les matériaux utilisés pour l’impression sont certifiés biocompatibles contact cutané ce qui nous permet une utilisation à même la peau dans certains cas.

La technologie d’impression 3D associée à nos compétences en CAO nous permet de réaliser des appareillages précis, fins et très légers.

L’appareil le plus léger de l’histoire de Chabloz Orthopédie est sorti en début d’année : une orthèse de pouce ayant une masse de 6 grammes.

Les bénéfices sont donc nombreux :

  • Gain de confort pour le patient (légèreté d’appareillage, précision, …)
  • Insertion de nouvelles fonctionnalités
  • Personnalisation
  • Production durable : les technologies permettent de réduire considérablement la perte de matière première et son impact environnemental

Une information ? Une demande ?

N'hésitez pas à nous contacter.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.